2/2 Un petit peu plus sur moi… (Suite et fin)

Comme promis, voici la seconde partie de l’interview !

Tes inspirations ?
A vrai dire, ce qui m’a donné l’envie d’écrire est le livre Hell de Lolita Pille.
Ça a été peu comme un déclic pour moi, à la fois parce que j’ai apprécié la façon dont elle s’adressait au lecteur mais aussi parce que je me suis senti capable à ce moment là d’écrire ma propre histoire. Ensuite, j’avoue ne pas être un très grand lecteur. Certes j’en lis un de temps à autre, mais je puisse essentiellement mon inspiration dans le vécu, le cinéma et la chanson française. Je me suis donc nourri à la fois de mes propres réflexions, des paroles magiques de Bashung, Gainsbourg et autres grands noms de la scène française, de FAUVE, etc…et tout particulièrement de Cyril Mokaiesh dont les textes et la musique me touchent vraiment. (Si vous ne le connaissez pas, allez le découvrir !)
Concernant les films, je m’inspire encore beaucoup du cinéma français, mais aussi des drames et autres films cultes qui illustrent des réflexions, états d’esprits particuliers et émotions sensationnelles. Je cherche généralement des films qui « foutent » une claque, soit pour pouvoir me mettre dans un état d’esprit particulier, soit pour mettre en forme le contexte et la tendance de l’écriture.
Pour ne citer qu’eux, mon box office comporte donc des films tels qu’ Into the Wild, Deux jours à tuer, Requiem for a dream, Fight Club, L’homme qui voulait vivre sa vie, MR73, Polisse, Paris, Gatsby le Magnifique, Detachment

La couverture du livre ?
J’avais dans l’idée d’avoir le titre écrit en gros, noir sur blanc, sans fioriture. Je pensais que le titre pouvait se suffire à lui-même, avec une écriture style PROPAGANDE sauvage qui interpelle au premier coup d’œil. Et puis, après quelques réflexions et l’aide précieuse de plusieurs amis et de mon éditeur, on a finalement trouvé qu’illustrer le titre par une image qui symbolise à la fois l’amour, l’alcool et le « fracas » était une idée sympa. On s’est donc attelé à réaliser cette couverture, tout d’abord avec un shooting mémorable du verre mêlé au vin qui a failli tourner au désastre quand les dix premiers verres prévus pour ne se briser que légèrement éclataient LITTÉRALEMENT en milles morceaux. Puis il a fallu choisir la police, retoucher un peu la photo initiale et mettre en page la plaquette. Ce fut un travail lourd et qui a nécessité beaucoup de temps, mais où j’ai pu découvrir l’univers de la photo et de la retouche avec un très bon ami à moi. Ce qui nous conforte aujourd’hui dans notre choix, c’est que la majorité des lecteurs le trouvent vraiment beau !

Des idées pour la suite ?
A vrai dire, je commence seulement à me détacher un peu de #MTC. Pour le moment, j’ai déjà écrit la trame de mon second roman et la construction des chapitres, mais j’ai besoin de me nourrir un peu plus de la vie pour dégager réellement le profil du personnage principal. Et puis, contrairement à #MTC, cette histoire ne sera plus axé et inspiré de mon passé, mais axé sur le présent que je vis et sur le futur qui m’attends. Je pense qu’on devrait y retrouver une histoire pimentée et qui nous tient en haleine, avec une reflexion peut-être plus mûre et visionnaire. Bon, je me mouille un peu, mais c’est ce à quoi j’aimerai parvenir le jour où je me lancerai à nouveau dans l’écriture, en espérant la terminer avant la fin de l’année 2014.

Un dernier mot à ajouter ?
Evidemment !

« Vivez bordel ! »

SJ

 

Publicités

2 réflexions sur “2/2 Un petit peu plus sur moi… (Suite et fin)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s