EXTRAIT CHAPITRE 4 [ECRITURE EN COURS]

Un court extrait du Chapitre 4 de mon second roman en cours d’écriture :Image

[…]

Une semaine à s’égarer dans des jours dénués de fougue, crucifiant ces longs instants à ressasser le passé, écoutant le râle du cœur qui perdurent des heures sans jamais se lasser. Je passais mes journées à mater mon reflet dans ces miroirs qui peinent à vous cracher la vérité. Viennent alors à l’esprit toutes ses choses qui ne vous sont pas inconnues, celle de partir, au loin, sans prendre le temps d’y réfléchir, celle de flancher, subitement, visualisant sa future prise en charge thérapeutique, celle de vriller, sans histoire, dans des bars anonymes ou dans le corps d’une autre. Alors dans ces secondes de doute où la vie elle-même s’interroge, on laisse filer sa chair au bon gré du destin; on prend sa caisse pour s’enfoncer dans la nuit, les poches pleines de clopes et les phares à l’attaque. On prie parfois pour qu’un pneu éclate sous le poids de ses membres plombés de sentiments, dans l’unique but de sentir son rythme cardiaque s’emballer. Sur l’autoroute, on ferme ses yeux trop lourds, chaque fois un peu plus longtemps, pour voir jusqu’où l’on est capable de pousser le vice.

Publicités