Point final

Fin tunnel

Bonjour à tous,

Certains le savent déjà depuis quelques jours. Pour les autres, c’est aujourd’hui que je vous annonce avec fierté la nouvelle : l’écriture de mon nouveau roman est à présent terminée.

Je n’ai pas encore choisi définitivement le titre, ni même effectuer les premières réelles corrections, mais j’espère pouvoir commencer à transmettre mon manuscrit aux maisons d’édition d’ici environ deux/trois mois. Peut-être que je déposerai aussi mon projet sur des sites de crowdfunding, dans le cas où les envois ne donneraient rien…et que j’aurais alors besoin de vous…mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour.

Je suis particulièrement impatient de pouvoir partager avec vous les prochaines étapes, et surtout de vous permettre de vous plonger dans cette nouvelle histoire…qui mêle à nouveau les sentiments humains à l’amour, la vision de notre monde à l’appel des pulsions, et Paris à ces contrées lointaines qui ne nous veulent que du bien…

En attendant les premiers retours de mon cercle de lecteurs, puis de me lancer dans les premières et laborieuses heures de correction, je vais essayer m’attacher à vous écrire un bref résumé, histoire de pouvoir partager avec vous la naissance de ce nouveau projet…

« Personne ne choisit son itinéraire. Ni même ses amours.
Il faut alors faire avec, en tentant par tous les moyens de mettre en veilleuse cette voix qui fredonne les souvenirs toxiques.  Dans ce Paris qui continue de bercer ma caracasse, j’ai à présent 27 ans, et cette trace en filigrane qui ne s’estompe pas…et qui ne s’estompera certainement jamais.

Sans cesse happé par le reflet de cette blessure de jeunesse, Jules va retrouver une nouvelle raison de croire en un nouvel avenir gorgé de douceur. La faute à ces rencontres qui bousculent les itinéraires tracés d’avance et qui permettent de voir refleurir d’entre les pavés cette lumière à laquelle on ne croyait plus.
Mais si cette rencontre permet de clore la mélodie triste des violons, le visage de l’amour se superpose souvent sur celui froissé par le destin. Il ne reste plus alors qu’à s’engager dans cette course folle de l’amour divin, quitte à devoir faire des choix. Des choix qui vous déchirent…ou qui permettent de vous sublimer. »

Rien de définitif là-dedans mais voilà un peu le topo…
N’hésitez pas à me faire part de vos impressions…

Merci encore pour votre soutien de tous les instants, et j’espère avoir vite de nouvelles informations à partager avec vous. Et voilà un petit sondage pour savoir ce que vous en pensez ! 

Stéphane J.

Publicités