Je sais, c’est long…

Je sais,c’est long. Mais si je travaille dans l’ombre…c’est pour que le tout ne soit pas qu’un tas de mots. Car on ne fabrique pas des émotions avec des approximations, alors je taille dans le gras pour n’en laisser que les plus beaux morceaux…

Cela étant, j’espère tout de même être fin prêt pour tenter l’aventure à la rentrée prochaine…alors encore un peu de patience…avant que je ne vous laisser goûter à ma poésie…

« Noyés dans l’ivresse de ce lieu où le temps s’épuise au ralenti, il ne reste à présent plus que quelques secondes avant l’évidence. Des secondes pendant lesquels les astres n’ont plus leurs mots à dire, mais juste à observer.
Seuls face à cette impulsion de plaisir qui ne peut désormais plus être contenue, la faim de notre désir accentue alors son pressing, comme pour mieux exaucer les vœux de notre passion.
Une énergie fait de fièvre et de sueur où nos yeux gorgés d’amour se dévorent jusqu’à l’usure.
Une échappée cannibale où les sens sont à l’affut, comme ces fauves affamés qui guettent patiemment la naïveté de leurs proies. »

SJ.

Publicités