Poésie du lundi

Je ne distingue plus les silhouettes délicieuses
Sans qui le bonheur est un bien beau désastre
Celles qui vous font changer d’humeur
Quand le temps vient s’offrir votre ivresse
Alors je m’enfonce, la démarche évidemment silencieuse
Dans ses rues sans âme où l’enfer est un astre
Perclus par les coups lâches de tes peurs
Sans répondre à l’appel des caresses

Et si je pars, et si je tremble, le cœur lourd
Les épines courbent le dos, mon enfant
Et si ma fugue, au hasard, mets un terme à mon vécu
Les nuits sauvages auront le goût du printemps

Je ne distingue plus, les invitations bien heureuses
Sans qui les week-ends ne valent plus la peine
D’être chéris, d’être couvés par ta peau
Mais pas d’amertume, tout va bien, tout va bien
Car je te lègue cette petite maison bien heureuse
Qui accueillait le réconfort de mes « je t’aime »
Quand tu t’attardais à caresser ma peau
De cette gueule qui ne répond plus de rien

Et si je pars, et si je tremble, le cœur lourd
Les épines courbent le dos, mon enfant
Et si ma fugue, au hasard, mets un terme à mon vécu
Les nuits sauvages auront le goût du printemps

Je n’ai pu résister, car j’avais fait mon temps
Dans ce si beau Pays, où tout a foutu le camp
Mais si je pars, comme ces autres qui se défilent
Ma tombe sera fleurie, par ceux que j’ai laissés
Alors debout, face à l’armoire de mes sentiments
Quand les autres filent droits comme des enfants
Je m’élance à pieds joints sur ce fil
Qui subliment le tombeau des jardins égarés

Et si je pars, et si je tremble, le cœur lourd
Les épines courbent le dos, mon enfant
Et si ma fugue, au hasard, mets un terme à mon vécu
Les nuits sauvages auront le goût du printemps

SJ.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s